Bienvenue dans l’univers de la pathologie ! Je m’appelle Shasha et je serai ton guide !
Découvrons aujourd’hui une des pathologies les plus rares au monde : le Spina Bifida. Nom bizarre n’est-ce pas ? Pour une chose aussi rare, il ne faut pas s’attendre à un nom commun (haha !) . Alors…on y va ?
SPINA BIFIDA : QU’ESTCE QUE C’EST ?
Du latin Spina (épine) et Bifida (bifide- qui est en partie fendu en deux dans le sens de la longueur) , la Spina bifida est une malformation de la colonne vertébrale.
CARACTERISTIQUES ET CAUSES
Il se caractérise par un défaut de fermeture de la colonne vertébrale. Bien que la cause soit inconnue, des taux de folates faibles (folate-une vitamine) pendant la grossesse en augmentent le risque. Outre cette cause, son origine peut être génétique ou due à la prise de certains médicaments sur grossesse (exemple des valproates-médicaments antiéleptiques ayant aussi des propriétés thymorégulatrices, antidépressives et anxiolytiques).
DIAGNOSTIC !!!
Le spina bifida peut être diagnostiqué en prénatal au moyen d’une échographie ou suspecté devant une élévation des taux d’alpha-fœtoprotéine dans le sérum maternel et le liquide amniotique ou encore par une analyse de sang. Certains enfants sont asymptomatiques et d’autres présentent de graves troubles neurologiques. La plupart des symptômes sont des lésions cérébrales ou des lésions de la moelle épinière. Les symptômes comprennent un excès de liquide dans les espaces se trouvant dans le cerveau (hydrocéphalie), des troubles de l’apprentissage, des difficultés à avaler, difficultés à marcher, un manque de sensation normale au niveau de la peau au-dessus de la moelle épinière, une incapacité ou difficulté à uriner, des infections urinaires fréquentes et une incapacité à contrôler la défécation.
DIVERSES FORMES DE SPINA BIFIDA
Le spina bifida bien que rare peut se présenter sous diverses formes. Il en existe quatre principaux types: le spina-bifida occulta, le lipomyéloméningocèle, le méningocèle, le myéloméningocèle.
Le spina-Bifida occulta est la forme la moins sévère caractérisée par une légère ouverture de la colonne vertébrale. Le plus redouté est le myéloméningocèle qui conduit à des problèmes moteurs et de sensation dans les jambes et les pieds, et pire une paralysie.
TRAITEMENTS ???
Vous vous demandez surement si oui ou non il existe des traitements pour y palier. Eh ben…la réponse risque de ne pas vous plaire. En effet, Il n’existe aucun remède au spina bifida et rien ne permet de réparer les nerfs endommagés ni de reconstruire le système nerveux central. Bien que le spina bifida ne soit pas en soi une maladie évolutive, certaines de ses complications, comme l’hydrocéphalie, peuvent s’aggraver progressivement. Tout ce que peuvent faire les médecins c’est de fournir des soins palliatifs et de soigner sinon ralentir tant bien que mal les différents symptômes.
EH BEN…
Grosso modo, être atteint de spina bifida signifie que les os qui protègent la moelle épinière ne sont pas entièrement formés. Cette pathologie affecte environ 1 bébé sur 1000 qui naissent. Et d’après les statistiques, la plupart des personnes atteintes de spina bifida atteignent l’âge adulte, mais peu vivent jusqu’à un âge avancé. A mon avis 1 bébé sur 1000, ce n’est pas si rare que ça. N’existant pas de traitements adéquats, la meilleure solution serait la prévention. En effet, Les femmes peuvent réduire de 70 % les risques de développer un fœtus atteint d’un spina bifida en prenant chaque jour une quantité suffisante d’acide folique.
La curation est bonne, mais la prévention l’est encore plus !!!

Dédicace à un ami atteint de spina bifida et qui m’est cher ainsi qu’à toutes les personnes qui en souffrent par tout le monde entier !

KSEA

Leave a Reply