Parlons un peu de réussite et de succès. ça va nous soustraire des futiles spéculations faites ici dernièrement.

Vous connaissez- ou plutôt avez écouté- la Neuvième Symphonie de Beethoven. Ce n’est pas que la musique classique nous intéresse tant que ça. C’est plutôt les conditions dans lesquelles, ce qui se trouve être un chef-d’œuvre musical de tous les temps, a été composé qui nous intéressent.

Voici les faits relatés: Beethoven était complètement sourd à l’âge de 45 ans. Il a pensé à se suicider mais s’est retenu. Après, il ne lui resta uniquement que sa musique, les structures musicales défilant tout le temps dans sa tête. Et c’est en ce moment précis qu’il produisit la meilleure musique de sa carrière: la 9eme Symphonie.

Remarquez l’état du compositeur quand il créa cette magnifique œuvre. Il était “sourd”.

Une question fondamentale se pose : devrions-nous tous devenir littéralement “sourd” pour réussir ce que nous faisons? La réponse est bien évidemment : NON.
L’alternative c’est que vous pouvez être sourd sans être atteint de surdité.

Les exemples sont légion parmi les réussites mondiales. Voyons voir quelques têtus bien connus: Elon Musk, le patron de Tesla, Solar City et SpaceX écoute très rarement, ses ingénieurs le décrivent comme quelqu’un qui ignore souvent leurs suggestions, le mec fait ce qu’il a envie de faire-ou plutôt ce qu’il doit faire; Rosa Parks, elle refusa un 2 Mars 1955 de bouger de son siège dans un bus de Montgomery, elle devint ainsi une icône du mouvement des droits civiques pour les Noirs aux States; Cristiano Ronaldo, la légende portugaise est un vrai entêté, sa singularité est étonnante sur tous les plans, il ne suit pas les mêmes programmes d’entrainement, les mêmes pratiques diététiques, … que les autres, et il fait comprendre clairement à ses détracteurs que leurs critiques tombent dans les oreilles d’un sourd; Galilée avec sa célèbre phrase ” Et pourtant, elle tourne”, son entêtement lui a valu d’être condamné par l’Inquisition, mais grâce à lui, l’astronomie contemporaine est ce qu’elle est.

Soyons clairs: je ne prends pas parti pour les manquements aux règles de respect, de civilité et de bienséance qui relèvent du simple bon sens. Ce sont ces règles qui maintiennent la paix sociale. Je suis juste d’avis que chaque individu a des ancrages, des idées auxquelles il doit resté attaché pour ne pas perdre le nord. C’est sacré.

Dans une culture où l’insignifiant Abdelmouni nous impose la vérité sur la Blockchain pendant que l’autre misérable Maza-Abalo prétend nous révéler la vraie connaissance des rouages du succès, il devient de plus en plus difficile et rare de penser par soi-même. Etre “sourd” comme Beethoven pourra être la solution.
Cela dit, s’il faut coûte que coûte écouter Abdelmouni et Maza-Abalo, il vaudrait mieux le faire en gardant une distance vis-à-vis de ce qu’ils pensent. Ce qui nous consterne, c’est la façon dont ces bonhommes réussissent facilement à abrutir les masses.

Le lecteur de Kaahra, que je sais très éveillé, s’étonne, fait une petite moue et remarque: ” Mais Tartempion, tu rentres justement dans le jeu que nous refusons de jouer. Tu viens exactement de faire comme Abdelmouni et Maza-Abalo ” .Merci de le remarquer! Alléluia! Il y a encore de l’espoir!

Ecrit par: Kodjo Casimir ATOUKOUVI

Leave a Reply